La Production du Soja

Le Soja est une légumineuse (légume sec), aux multiples bienfaits pour la santé. Il dispose de protéines nourrissantes et ses vertus thérapeutiques se remarquent notamment lors de la ménopause. Il aide également à lutter contre le surpoids, à diminuer le cholestérol, à protéger contre le cancer du col de l’utérus, le prédiabète, le stress et agit comme un antidouleur. Ces propriétés ont d’ailleurs attiré l’attention de l’industrie alimentaire qui utilise le Soja dans la fabrication de leurs produits.

Un engouement autour de la culture du Soja

Depuis 2008, la culture du Soja a connu un boom, au Bénin. Cela est notamment dû aux diverses politiques prises par le gouvernement et par diverses associations, avec pour but de faire la promotion de cette culture. Par ailleurs, cette légumineuse qui est très connue en Afrique de l’Ouest, est considérée être une filière à fort potentiel de rentabilité dans les années à venir.
Cet aspect en plus de la capacité de fertilisation du sol par le Soja, explique pourquoi les producteurs sont nombreux à se ruer vers la culture de ce légume.

Où et comment est cultivé le Soja ?

Les principales localités où le Soja est cultivé sont celles du nord-est (Borgou, Alibori), qui représente la plus grande zone de production du soja au Bénin. À régions s’ajoutent les départements du Couffo, du Zou et des Collines, au centre du pays.
À l’instar des autres céréales, la production du soja se fait en suivant des étapes clés. Ainsi, dans l’ordre chronologique nous avons les étapes suivantes :

  • La sélection d’une terre favorable à la culture du soja : Le soja se cultive sur les terres où peuvent se cultiver les céréales ordinaires. Mais, la préparation du sol n’est pas forcément indispensable. Par ailleurs, la culture des céréales vient après celle des céréales et les jachères de 2/3 ans ;
  • La sélection de semences aux meilleurs rendements : Il est recommandé d’utiliser les semences certifiées et disponibles chez des distributeurs agréés (également disponibles auprès de MICHITE) ou d’utiliser les meilleures graines des récoltes antérieures. Cependant, il faut éviter de mettre en terre les graines ayant plus d’une année de conservation ;
  • Le semis : Pour semer le Soja, on prend 3 à 5 graines par poquet. Selon la durée du cycle, le soja doit être semé entre le 15/07 et le 5/08 au nord Bénin. Cette étape est également faisable dans la 2e quinzaine du mois de juillet au centre du pays ;
  • Le démariage des plants : Cette étape consiste à enlever les plants les moins vigoureux ou malades et s’effectue entre la 10e et la 15e journée après la levée ;
  • La protection des jeunes plants contre les ravageurs : Les jeunes plants sont souvent vulnérables aux attaques des rats. Il est alors conseillé de placer des pièges à l’intérieur et autour du champ ;
  • L’entretien de la parcelle contre les adventices : Il s’agit ici de débarrasser le champ des mauvaises herbes soit par désherbage manuel ou par ajout d’herbicides ;
  • La récolte : La récolte doit être réalisée lorsque 80 % des feuilles jaunissent et quand les gousses prennent une couleur marronne. Une fois la récolte effectuée, il faut sécher les tiges coupées pendant une dizaine de jours sur une surface épaisse ;
  • Le battage-vannage : Nous utilisons une machine adaptée, pour aller plus vite ;
  • Le stockage: Les grains de Soja sont maintenant obtenus. Ils doivent être stockés dans un endroit bien aéré, à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

Notons que la graine de Soja est toujours commercialisable en tout temps. En effet, que ce soit en période d’abondance ou de rareté, il peut toujours être vendu, même sous forme de graines. MITCHE dans l’accomplissement de sa mission fait de la production du Soja, une activité phare.